Aller au contenu principal

DESLOR



 

Desloratadine.

IDENTIFICATION DU MEDICAMENT

FORMES ET PRÉSENTATIONS
Boîtes de 15 et de 30 comprimés pelliculés sous plaquette thermoformée.

COMPOSITION
Desloratadine : 5mg.
Excipients: Dihydrogénophosphate de calcium, Cellulose microcristalline, Amidon prégélatinisé, Talc et OPADRY II(bleu) q.s.

CLASSE PHAMACOTHERAPEUTIQUE
Anti-histaminique H1 non anticholinergique.

INDICATIONS

- Rhinite allergique.
- Urticaire chronique idiopathique.

POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION

Adulte & adolescent (12 ans et plus) : 1 cp une fois par jour au moment ou en dehors des repas.

CONTRE-INDICATIONS

Hypersensibilité à la Desloratadine ou à la Loratadine , à l'un des autres composants contenus dans ce médicament.

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

- Son efficacité et sa sécurité n'ont pas été établis chez l'enfant de moins de 12 ans.
- Les patients présentant des maladies héréditaires rares telles qu'une intolérance au galactose, une déficience en Lapp lactose ou un syndrome de malabsorption du glucose-galactose ne doivent pas prendre ce médicament. 

CONDUITE ET UTILISATION DE MACHINES
Ce médicament ne rend généralement pas somnolent, ne diminue pas la vigilance, et n'interfère pas sur l'aptitude à conduire ou à utiliser des machines.

GROSSESSE et ALLAITEMENT

Grossesse : 
La desloratadine n'a pas montré d'effet tératogène lors des études effectuées chez l'animal. La sécurité d'emploi du produit pendant la grossesse n'a pas été établie. En conséquence, l'utilisation d'Aerius pendant la grossesse n'est pas recommandée.
Allaitement : 
La desloratadine est excrétée dans le lait maternel ; par conséquent, l'utilisation d'Aerius n'est pas recommandée chez la femme qui allaite.

EFFETS INDÉSIRABLES

Asthénie, sécheresse de la bouche, céphalée.

PHARMACODYNAMIE

Un antihistaminique non sédatif, d'action prolongée, exerçant un effet antagoniste séléctif sur les récepteurs histaminiques H1 périphériques.
Après administration orale, la desloratadine bloque sélectivement les récepteurs histaminiques H1 périphériques, car elle ne diffuse pas dans le système nerveux central.

PHARMACOCINETIQUE

- Chez l'adulte et l'adolescent, les taux plasmatiques de desloratadine peuvent être détectés dans les 30 minutes qui suivent l'administration. La desloratadine est bien absorbée, avec une concentration maximale atteinte après approximativement 3 heures ; la demi-vie de la phase terminale est approximativement de 27 heures. Le facteur d'accumulation de la desloratadine est lié à sa demi-vie (27 heures environ) et à son rythme d'administration en une prise par jour.
- La biodisponibilité de la desloratadine est dose-dépendante sur un intervalle de 5 à 20 mg.
- La desloratadine se lie modérément (83 à 87 %) aux protéines plasmatiques.

Voir aussi:

The subscriber's email address.