NIMBEX

    GlaxoSmithKline
    NIMBEX Bésilate de cisatracurium

    IDENTIFICATION DU MEDICAMENT

    FORMES ET PRÉSENTATIONS

    Solution injectable en ampoules de 2,5 ml ; 5 ml et 10 ml en boîte de 5.

    COMPOSITION
    - La substance active est : le bésilate de cisatracurium (2 mg/ml).
    - Les autres composants sont : solution d'acide bésilique à 32 pour cent (qs pH 3 à 3,8), eau pour préparations injectables.

    CLASSE PHAMACOTHERAPEUTIQUE
    CURARE
    (M : Système locomoteur).

    INDICATIONS

    Le cisatracurium peut être utilisé pour relâcher les muscles au cours de l'anesthésle générale en chirurgie, ou en Unités de Soins Intensifs (USI).

    POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION

    POSOLOGIE

    MODE D'ADMINISTRATION

    Voie intraveineuse, en injection unique ou en perfusion.

    CONTRE-INDICATIONS

    - Allergie connue au cisatracurium, à l'atracurium, ou à l'acide benzène sulfonique.

    MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

    MISES EN GARDE

    -Le cisatracurium ne doit être administré que par des anesthésistes ou des praticiens familiarisés avec l'utilisation et l'action des curares, ou sous leur contrôle. Du matériel d'intubation trachéale, d'assistance respiratoire et d'oxygénation artérielle adéquat doit être disponible.

    - À conserver au réfrigérateur sans le congeler.
    - Conserver les ampoules et le flacon dans l'emballage extérieur, à l'abri de la lumière.

    PRÉCAUTIONS D'EMPLOI
    - myasthénie, paralysie, maladie musculaire, infirmité motrice cérébrale,
    - déséquilibres acido-basiques et/ou électrolytiques sévères,
    - antécédents d'hyperthermie maligne,
    - facteur prédisposant aux convulsions, en cas d'utilisation de ce médicament en réanimation,
    - réactions anaphylactiques .

    CONDUITE ET UTILISATION DE MACHINES

    La prudence est recommandée dans les suites d'une anesthésie générale.

    SPORTIFS

    SURDOSAGE

    Dans les cas de surdosage, le principal signe est une paralysie prolongée. Dans ces cas, le patient est maintenu sous ventilation assistée et oxygénation. Dès la récupération de la respiration spontanée, elle peut être accélérée par l'utilisation d'un antidote (inhibiteur de l'acéthylcholinestérase).

    INTERACTIONS

    Notamment les antibiotiques, les médicaments des troubles cardiaques ou vasculaires, les diurétiques, les médicaments utilisés dans le traitement des rhumatismes, les médicaments du système nerveux, la cortisone, les anticonvulsivants, le magnésium, le lithium).

    GROSSESSE et ALLAITEMENT

    L'utilisation de ce médicament est déconseillée pendant la grossesse.

    EFFETS INDÉSIRABLES

    - rougeurs et éruptions cutanées,
    - bradycardie,
    - hypotension artérielle,
    - bronchospasme,
    - rarement faiblesse musculaire après administration prolongée en réanimation, principalement lors d'association avec des corticoïdes,
    - réactions allergiques.



    Voir aussi: